Bienvenue Visiteur, enregistrez-vous ici | Clients enregistrés Login
Shopping Cart Stats Votre panier d'achats est vide

Techniques et matériel photo:

Prise de vues

Du point de vue technique, pour ceux que cela intéresse, j'utilise une large gamme d'appareils numériques et argentiques: pour le numérique avant tout Nikon, mais aussi un Fuji XT-2 et sa gamme optique, pour être plus léger lorsque je transporte aussi un drone, par exemple. Pour l'argentique, des appareils Pentax et Mamiya moyen format, un panoramique Fuji GX 617 (90, 180, 300 mm) et une chambre Ebony SW45 en grand format. Mes objectifs vont du 14-24 mm jusqu'au 500 mm (Nikon, Pentax, Mamiya, Fuji, Schneider). J'aime la diversité dans ma pratique photo et je passe sans trop de problèmes et même avec grand plaisir des automatismes évolués des Nikon D5 et D800 à la visée inversée d'une chambre grand format. Le problème avec l'argentique ces dernières années est la disponibilité et le coût des films, ainsi que la disparition de la Velvia 50 en grand format, une trahison...

En faveur du numérique (j'utilise actuellement un Nikon D5 et un D800 E, plus un Fuji XT-2), il y a la facilité d'emploi, la rapidité, la compacité et le souplesse (contrôle immédiat du résultat et de l'exposition, accès aux hautes sensibilités). Il serait difficile de s'en passer pour l'animalier, le sport, le reportage. Le numérique favorise aussi évidemment toute démarche pédagogique sur le terrain. En sa défaveur, des résultats bruts parfois décevants, la nécessité d'un post-traitement parfois fastidieux sur de grands nombres d'images, un rendu parfois discutable en paysage..

En faveur du film, j'apprécie sa plus grande fidélité aux lumières et couleurs présentes à la prise de vues, son contraste naturel (donc très peu de post-traitement), et aussi le fait d'avoir en main un objet photographique au sens propre, l'original argentique. Un original 6x17 cm bien exposé sur une table lumineuse procure une satisfaction que je peine à retrouver devant mon écran calibré et des images purement numériques . Le problème de l'argentique est qu'un très bel original doit être "traduit" numériquement ensuite et que c'est souvent à ce stade que la masse d'informations présentes à l'origine peut se trouver dégradée.

Numérisation et traitement d'images:

Pour éviter cela, je scanne mes originaux avec un scanner Hasselblad X5, pour des résultats parfaits en très haute définition. Certaines images scannées (6 x17 cm panoramiques) peuvent mesurer plus de 20 000 px de long et peser plus de 400 Mo... J'ai utilisé aussi pour un certain nombre d'images un autre scanner pro très performant, le Nikon 9000 ED moyen format, qui procure aussi de très beaux résultats.

Nikon D3 Panoramic Fuji GX 617 Ebony SW 45 hasselblad_x5
Nikon D3 (digital full frame) Fuji GX 617 (6x17 cm) Ebony SW45 (4x5 pouces) Scanner Hasselblad X5

Ce scanner haut de gamme (technologie de tambour virtuel brevetée par Imacon) est utilisé par les meilleures agences photo. Pour une fidélité maximale mon scanner est calibré à partir d'une mire 4x5 grand format individuellement mesurée, ce qui permet d'optimiser encore davantage la dynamique et la fidélité colorimétrique du scanner.

Les fichiers numériques (toujours en format RAW) sont développés avec Capture One Pro, un excellent logiciel développé par Phase One, n° 1 mondial des dos moyen format, ou avec Lightroom 6 ou CC.

 Image  Video
RM RF
 
Advanced Search Recherche avancée