Italie

De  retour de Toscane où j’ai passé une excellente semaine de stage photo du 21 au 28 Avril, avec une météo changeante mais agréable, comme je les aime en tant que photographe, je vous livre quelques photos, une toute petite sélection, faite entre 2 voyages (je repars en effet en Bulgarie demain) dans une production bien plus large.
Ce voyage photo, dont vous pouvez trouver le descriptif ici, nous emmène sur les plus beaux points de vue de Toscane, sur les plus belles villes (Florence, Sienne, San Gimignano), sans oublier d’être attentifs à toute les bonnes surprises que nous révèle le voyage. Je me rends compte qu’à chaque visite en Toscane (je dois en être à la 10ème ou pas loin) je ramène des choses nouvelles, en fonction de la magie du temps et de l’heure.
Cette sélection d’images, qui comprend des panoramiques (par assemblage – 5 à 6 photos verticales) et des images normales (numériques – Nikon D3 / divers objectifs Nikon – développement Lightroom 4), n’est qu’un tout petit aperçu de ce qui est possible sur cette destination, et bon nombre des sites majeurs ne sont pas ici présentés (plus d’images dans la brochure du voyage Toscane).

Un autre stage photo en Toscane est prévu en automne (superbes ambiances) du 13 au 20 Octobre 2012: si vous désirez y participer, inscrivez-vous en ligne ou contactez-moi en utilisant le formulaire dédié sur cette page.

Je voulais visiter les Dolomites depuis longtemps. Août, c’est connu, n’est pas la meilleure période de l’année pour une visite photo; la lumière était en effet dure très tôt dans la matinée et les couchers de soleil étaient souvent obscurcis par des nuages ​​bas. Le contraste sur les monts de calcaire blanc était parfois difficile à gérer. Il s’agissait donc plutôt d’une visite de repérage et d’agrément, mais le potentiel pour de superbes photos est immense. Il me faudra revenir en mi-saison pour obtenir de meilleures conditions.

Malgré tout,  j’ai pu réaliser quelques photos assez satisfaisantes. Celle-ci  est réalisée avec une chambre 4×5 Ebony SW45 et un objectif 180 mm Schneider, sur Fuji Velvia (format 6×12 cm rollfilm), et représente le lac Carezza, un petit lac vert émeraude au pied des pics du Latemar. En haute saison, il faut arriver tôt pour éviter les hordes de touristes qui se rassemblent ici à partir de 9h. C’est aussi nécessaire car le contraste est élevé et difficile à gérer plus tard.

Lac de Carezza, Dolomites

Lac de Carezza, Dolomites, Italie

Voici quelques photos supplémentaires. Je n’ai photographié qu’en argentique durant ce voyage, je souhaitais me replonger dans cette pratique et me confronter aux difficultés techniques de la mesure de lumière sans cellule interne (chambre 4×5 et Mamiya 7II). J’utilise un spotmètre Pentax (digital), très efficace et fiable. Les images obtenues sont scannées sur un Hasselblad Flextight X5.
Les images 6×7 dépassent en définition les résultats d’un 24×36 plein format numérique, les 4×5 inches ou les 6×12 cm jouent tout à fait dans une autre division ! Je suis devenu un grand fan des optiques Schneider, au contraste modéré et au piqué étonnant… J’ai utilisé un 5.6/65 Super-Angulon Linhof (exceptionnel),  un 5.6/75 Super-Angulon, un 8/90 Super-Angulon, un Super-Symmar 110 XL,  et un 5.6/180 Apo-Symmar, sur une chambre Ebony SW45 (ébène et titane), très légère mais rigide.

Catégories d’articles

Articles par mois