Superbe ! Que dire de plus de ce voyage dans le delta du Danube, en Roumanie, du 11 au 18 Mai 2014 ?

Certains pour leurs coups d’essai veulent des coups de maître… nous n’osions pas en espérer autant mais il est sûr que nos espoirs étaient élevés au départ de ce nouveau voyage organisé par Patrick Dieudonné, Spatia Wildlife et Skua Nature.

 

Mésange à moustaches, Delta du Danube

Mésange à moustaches, Delta du Danube

En effet nous étions parmi les tous premiers photographes à visiter ce nouveau domaine privé de près de 1000 ha situé dans les confins du delta, tout au nord, dans une des parties les plus difficiles d’accès et par conséquent les plus sauvages… Un endroit oublié des hommes, autrefois refuge de populations chassées de Russie pour raisons religieuses (Lipovènes) ou plus tard lieu de relégation pour les exclus du régime Ceaucescu. Le contraste avec cette époque révolue est patent : nous attendent (après deux heures de bateau – rapide – sur le bras nord du Danube) un hôtel confortable aux meilleurs standards, un personnel attentif et sympathique, et plus d’une quinzaine d’affûts modernes, avec vitres sans tain ou non, selon les espèces photographiées. Sans oublier deux 4×4, un bateau-affût à moteur pour les excursions à distance dans les grands lacs du delta (domaine du pélican blanc), et des voiturettes électriques pour de la billebaude en solo ou en duo dans le domaine.

 

Affûts confort avec vitres sans tain (Pygargue et chacal)

Affûts confort avec vitres sans tain (Pygargue et chacal)

4x4 equipé sur le domaine privé de 1000 ha

4×4 equipé sur le domaine privé de 1000 ha

Luca Boscain, notre guide naturaliste à Ultima Frontiera

Luca Boscain, notre guide naturaliste à Ultima Frontiera

Voiturette électrique pour explorer le domaine en solo ou à deux photographes

Voiturette électrique pour explorer le domaine en solo ou à deux photographes

Nos hôtes ont tout fait en grand, avec beaucoup de professionnalisme.

Luca Boscain, notre jeune guide naturaliste qui parle italien, roumain et anglais et connaît le domaine sur le bout des doigts, deviendra rapidement un ami, et nous formons une bonne équipe dès le lendemain de notre arrivée. Il est attentif à tout ce qui pourrait permettre d’améliorer encore les possibilités photo et la conception des affûts, et je l’aide autant que possible dans ce but. En effet il n’est pas lui-même photographe animalier, si l’on entend par là un photographe équipé de gros téléobjectifs Canon ou Nikon, mais, avec un appareil bridge équipé d’un zoom puissant il a sur le domaine pris des photos qui pourraient en faire pâlir plus d’un… chats sauvages, passereaux, rapaces, etc, sa collection d’images, faite comme en passant, est remarquable…

 

Pygargue à queue blanche

Pygargue à queue blanche

 

Pygargue à queue blanche

Pygargue à queue blanche

Je ne vais pas faire un compte-rendu au jour le jour des espèces photographiées lors de ce voyage, qui ont souvent dépassé nos espérances (pygargue à queue blanche, chacals, pic noir, etc), mais plutôt insister sur les excellentes possibilités photographiques du domaine et du delta environnant, que nous pensons exploiter encore mieux en 2015. Le domaine, autrefois géré pour la pêche, s’est ensauvagé et présente une belle diversité d’étangs de petite à grande taille, de canaux et de vastes roselières mouillées puis sèches dans la partie sud, qui abritent une densité impressionnante de passereaux, fauvettes, etc, et surtout de busards des roseaux. Ils sont les vrais maîtres du domaine, jamais je n’en ai tant vu… Les possibilités photographiques sur le domaine lui-même sont très variées : oiseaux colorés comme la huppe, le rollier ou le guêpier, fauvettes des marais, mésange à moustache, héron pourpré, guifettes moustac, cormoran pygmée, pic noir dans la forêt avoisinante, chouette d’Athéna, cigognes, etc.

Pic noir

Pic noir

Busard des roseaux

Busard des roseaux

 

Busard des roseaux

Busard des roseaux

Mouettes rieuses

Mouettes rieuses

Lusciniole à moustaches

Lusciniole à moustaches

Avocette élégante

Avocette élégante

Au rayon mammifères, le chat sauvage est très présent sur le domaine, nous l’avons vu plusieurs fois, et le chacal est une découverte pour le photographe de l’ouest européen. Nous avons pu le photographier assez facilement à deux reprises depuis des affûts. Les vitres sans tain qui équipent bon nombre d’affûts aident beaucoup à photographier cette espèce craintive, et sont aussi très efficaces sur le pygargue, photographiable de très près au 80-200 mm (sans doute l’un des rares affûts en Europe où une telle proximité est possible, hors saison hivernale).

Chacal

Chacal doré (Canis aureus)

Chacal doré

Chacal doré

Mais en plus du domaine il y a le delta lui-même : nos excursions en bateau, spécialement aménagé pour la photographie (sièges tournants, 6 places, idéal pour 3 photographes) dans cet espace unique en Europe par sa taille et sa biodiversité nous ont révélé des écosystèmes complexes de forêts riveraines, de vastes roselières, de lits de nénuphars blancs ou jaunes à perte de vue où nichent guifettes, sternes pierregarin, mouettes rieuses, grèbes huppés et jougris, canards milouins, nettes rousses, etc,  et de petites îles, repaire des pélicans blancs et cormorans pygmées, lorsqu’elles sont boisées.
Mais c’est surtout la beauté et la naturalité des milieux qui sont comme une cure de jouvence pour le photographe amoureux d’une nature intacte. Le delta du Danube est le plus grand delta européen (Volga mise à part, 3500 km2), dans un état de préservation qui lui a valu un classement en réserve de biosphère amplement mérité. Lorsque nous sortons du domaine privé, comme serti dans le delta, nous sommes absolument seuls, pas même un pêcheur à l’horizon: l’infini du ciel et des lacs immenses, traversés de vols de pélicans ou de cormorans, et de temps à autre des dédales de roselières où la vue se resserre. Lieux magiques où il faut pour ne pas se perdre toute l’expertise de notre pilote roumain, maître d’un fil d’Ariane qui nous amène infailliblement vers des endroits secrets, où se reposent les magnifiques pélicans blancs en plumage nuptial…

 

Pélicans blancs

Pélicans blancs

Pélican blanc

Pélican blanc

Pélican frisé

Pélican frisé

Nénuphars blancs

Nénuphars blancs

Sterne pierregarin

Sterne pierregarin

Canard milouin

Canard milouin

Forêt riveraine

Forêt riveraine

Une expérience humaine, naturaliste et photographique de tout premier plan que je recommande absolument à tout amoureux des grands espaces naturels et aux passionnés des oiseaux d’eau et des marais. Pour en savoir plus et réserver votre place pour l’édition 2015: http://www.patrickdieudonne.com/francais/danube.html

Coucher de soleil sur les étangs du domaine Ultima Frontiera

Coucher de soleil sur les étangs du domaine Ultima Frontiera

2 réponses à Delta du Danube – Mai 2014

  • Poissonnier daniel dit :

    Bonjour Patrick ,
    Bravos pour tes photos de Roumanie .

    Les dates de ton prochain voyage en ce lieu…..?

    Pour ma part , je suis sur la post production de mon voyage en Éthiopie .

    A bientôt , avec mon très bon souvenir ( Island )

    Daniel

  • Patrick Dieudonné dit :

    Bonjour Daniel, ravi de te revoir ici ! Les dates viennent d’être mises en ligne sur le site http://www.patrickdieudonne.com à la page Stages/Voyages: du 16 au 23 Mai 2015. Date unique pour l’instant, mais les demandes sont nombreuses (réservation anticipée conseillée – 6 photographes max.), j’envisage un second voyage mais rien n’est sûr et il vaut mieux réserver pour le 1er.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories d’articles
Articles par mois