Voici  encore un compte-rendu de voyage qui arrive quelque 6 mois plus tard, mais … c’est finalement rafraîchissant de revoir ces images sous la canicule, qui s’invite en ce très beau mois de septembre 2016… Cette édition 2016 du voyage Islande en hiver, glaciers et aurores boréales,  la troisième (voyage lancé en 2014), a été vraiment très spectaculaire.

 

Islande aurore boréale

Aurore boréale et lune près de Jokulsarlon, D800E, 14-24 mm à 14 mm f 2,8

Nous avons pu bénéficier d’une météo très favorable et de conditions hivernales bien établies (il faisait très froid dans l’intérieur, jusque’à – 20/25 ° C au lac Myvatn, sur lequel j’ai continué le voyage après le stage, mais sur les côtes nous étions à l’aise vers – 5 ° C, avec souvent du soleil, l’idéal)

Le voyage commence généralement par une nuit à Reykjavik, l’occasion de commencer par des photos de nuit sur cette belle ville à l’architecture audacieuse (trépied indispensable).

Eglise de Reykjavik, Islande

Eglise de Reykjavik, Islande, au début du voyage.

Le lendemain matin, départ vers le parc national de Thingvellir, avec une belle cascade et l’église nationale d’Islande, et le très beau lac de Thingvellir, établi dans la faille médio-atlantique, qui sépare les continents.

Photographes à Thingvellir, sous un beau soleil...

Photographes à Thingvellir, notre premier sujet, sous un beau soleil…

 

Eglise nationale de Thingvellir

Eglise nationale de Thingvellir

 

Thingvellir, parc national

Thingvellir, parc national

Notre route nous mène ensuite plus à l’est vers Gullfoss, l’une des grandes cascades d’Islande, vaste chute à deux niveaux, puis vers Geysir, le site bien connu, qui donna son nom à tous les geysers du monde…

Gullfoss, cascade prise par les glaces

2ème étape, Gullfoss, cascade partiellement prise par les glaces

 

Mon premier geyser !

Sur le site de Geysir: mon premier geyser !

 

Mon premier geyser aussi, avec aurore boréale.

Mon premier geyser aussi, avec aurore boréale, vers minuit, le site pour nous seuls ou presque.

Après une nuit un peu courte, pour cause de challenge photographique (ci-dessus) (photographier un geyser actif avec une aurore boréale ne va pas de soi, il faut figer le geyser avec une pose relativement courte – l’inverse est généralement requis pour les aurores) nous nous remettons en route vers notre prochaine destination, Vik-Dyrholaey et ses superbes plages de sable noir,  rocs basaltiques dans la mer, et arche naturelle (classée l’une des 10 plus belles plages au monde)

La fameuse petite église de Vik, un lieu incontournable.

La fameuse petite église de Vik, une étape incontournable de la côte sud. .

A Vik, comme il arrive souvent sur cette pointe sud de l’Islande, le temps est couvert, ce qui est une chance en fait, nous obtenons les ambiances marines dramatiques que nous sommes venus chercher. attention au vent cependant qui bouscule un peu certains trépieds mal assurés…

Arche naturelle de Dyrholaey, près de Vik. (panoramique haute définition par assemblage)

Arche naturelle de Dyrholaey, près de Vik. (panoramique haute définition par assemblage)

Ciel couvert (et magnifique) à Vik, sur les Reynisdrangar.

Ciel couvert (et magnifique) à Vik, sur les Reynisdrangar.

 

Brisants sur les colonnes basaltiques près de Vik

Brisants sur les colonnes basaltiques près de Vik

Après une nuit à Vik, l’exploration de la côte sud continue, vers le parc national de Skaftafell et plus loin Jokulsarlon. En route les sujets ne manquent pas.

Lomagnupur, montagne repère sur la route du sud vers Skaftafell NP et Jokulsarlon

Lomagnupur, montagne repère sur la route du sud vers Skaftafell NP et Jokulsarlon

 

Grands glaciers de Skaftafell National Park (Svinafellsjokull)

Grands glaciers de Skaftafell National Park (Svinafellsjokull)

 

Skaftafell, grands glaciers (panoramique HD par assemblage)

Skaftafell NP, grands glaciers (panoramique HD par assemblage)

 

Skaftafell NP

Skaftafell NP

Ces conditions météo nous ont permis de voir de nombreux rennes dans le sud-est, qui, chassés des montagnes par le froid, cherchaient leur pitance le long des côtes, et, plus intéressant encore, de pouvoir photographier des aurores boréales de forte intensité pendant plusieurs soirées. Petite déception par contre à Jokulsarlon, qui majoritairement pris par les glaces, n’offrait pas exactement le spectacle habituel, où les icebergs se meuvent librement sur l’eau. Cette fois ils étaient pris dans une gangue de glace, comme certaines cascades d’ailleurs aussi, mais nous nous sommes largement rattrapés le jour suivant sur la plage de Jokulsarlon avec des icebergs et des contrejours exceptionnels…

Rennes cherchant leur pitance sur les côtes du sud

Rennes cherchant leur pitance sur les côtes du sud

 

Jokulsarlon, lagune glaciaire, au crépuscule (panoramique HD)

Jokulsarlon, lagune glaciaire, au crépuscule (panoramique HD)

 

Plage de Jokulsarlon, icebergs rejetés par la marée, D 800E, 17-35 mm f 2,8 à 17 mm

Plage de Jokulsarlon, icebergs rejetés par la marée, D 800E, 17-35 mm f 2,8 à 17 mm

Nous avons pu réaliser ensemble plusieurs images que j’attendais depuis longtemps et que vous pourrez voir plus bas (église avec aurore, par ex., et plusieurs aurores de forte intensité). Le groupe a vraiment été l’un des plus enthousiastes que j’ai vus, la beauté des paysages et le désir d’aller plus loin et de profiter des bonnes conditions nous a tenus éveillés souvent tard dans la nuit, en quête de photos qui sont aussi de petits défis physiques et surtout techniques (mais je suis là pour vous prodiguer, au besoin, tous les conseils techniques précis et vous éviter les pièges de la photo nocturne), comme celle du geyser la nuit…

Aurores boréales près de Jokulsarlon

Aurores boréales près de Jokulsarlon

 

Eglise et aurore boréale, D800, 17-35 mm f 2,8 à 17 mm, f 5,6

Eglise et aurore boréale, D800, 17-35 mm f 2,8 à 17 mm, f 5,6

 

Aurore boréale

Aurore boréale

 

Jokulsarlon, aurore boréale, panoramique HD par assemblage.

Jokulsarlon, aurore boréale, panoramique HD par assemblage.

Le dernier « spot » majeur du voyage (je passe bien des escapades et sites en route) est la région de Höfn, un de mes endroits préférés en Islande, la fin de la côte sud et une transition visuelle déjà vers les superbes fjords de l’est.

Montagnes près de Höfn

Montagnes près de Höfn

 

Montagnes et glaçon à l'est de Höfn

Montagnes et glaçon à l’est de Höfn

 

Aperçu sur la côte sud, panoramique HD

Aperçu sur la côte sud, panoramique HD

 

Chevaux islandais au soleil couchant

Chevaux islandais au soleil couchant

 

Merci donc aux deux Philippe, à Yvan, à Fabien et Vivianne de l’excellente ambiance, des échanges photographiques de terrain et de votre talent aussi, car les images que vous m’avez montrées valaient le déplacement ! Vous avez attendu les miennes un moment, les voici, ou tout au moins une petite partie d’entre elles, j’espère qu’elles vous plairont !  A bientôt sur la toile, ou sur le terrain, pour d’autres aventures !

 

Ce photographies ne sont qu’un court aperçu  de ce qu’il est possible de photographier sur ce voyage, plusieurs sites ne sont pas représentés (mais peuvent l’être dans la brochure de voyage). Pour plus de renseignements sur ce voyage Islande en hiver, glaciers et aurores boréales, qui sera réédité en février 2017, voir ici:
http://www.patrickdieudonne.com/francais/islande.html

Une brochure pdf est également disponible ici: http://www.patrickdieudonne.com/voyages/islande-hiver-2017.pdf

Tous les voyages photo que j’organise sont visibles sur cette page générale des voyages: http://www.patrickdieudonne.com/francais/workshops.html

5 réponses à Islande en hiver – voyage photo (février 2016)

  • Fabien dit :

    Merci Patrick pour nous rappeler ces souvenirs d’un voyage exceptionnel !
    Tu nous a amené dans des endroits magiques, tes conseils photos m’ont aidé à progresser et à en profiter au maximum, le tout dans une super ambiance.
    Difficile de dire ce qui m’a le plus marqué, mais je crois que le spectacle des aurores boréales restera l’un des plus incroyable en ce qui me concerne.

    • Merci Fabien d’y avoir participé ! J’ai eu grand plaisir à guider ce voyage avec un groupe vraiment très sympa que je ne connaissais pas avant le départ (j’ai pas mal d’habitués sur mes voyages, que je connais avant, la moitié ou plus parfois). Ca a été un plaisir de voir l’entente dans le groupe et la motivation à toute épreuve, et bien sûr nous avons eu en plus des conditions proches de l’idéal. Un voyage de rêve, les superbes aurores étaient la cerise sur le gâteau !!

  • Philippe dit :

    Quel plaisir de revoir ces paysages ; c’est vrai que nous avons été fortement gâtés avec les aurores mais nous avons quand même pu faire d’excellents clichés à Jokülsarlon : le temps couvert laissant filtrer un peu de soleil et dramatisant à merveille le paysage.
    Stage époustouflant et fort riche en enseignement sur la profondeur de champ et l’usage des filtres pour le principal.
    Au plaisir de te revoir sur le prochain.

    • Patrick Dieudonné dit :

      Merci Philippe ! Oui le temps était favorable aussi sur Jökulsarlon, spécialement sur la plage, où nous avons eu des ambiances magnifiques sur les glaçons. Ravi que mes conseils de terrain aient été aussi profitables, et oui, bien sûr, rendez-vous au prochain voyage 🙂 !

  • Bon, Lofoten ou Islande … that’s My Big Question !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories d’articles
Articles par mois